Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue – Cécile Duquenne – Voy’el édition

29801623

Titre : Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue – Les Nécrophiles Anonymes

Auteur : Cécile Duquenne

Editions : Voy’el

Prix : 10 €

Résumé :

Népomucène, préposé à la Morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d’environ 150 ans d’âge. Lorsqu’il manque devenir la cinquième victime d’un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l’enquête. L’immortel est certain qu’une autre créature surnaturelle a commis le massacre.
Ainsi commencent les aventures des Nécrophiles anonymes.

(Source)

Avis :

Le titre m’a tout d’abord intrigué. C’est en partie pour cela que je me suis lancée dans la lecture de ce roman, et ce, sans jamais le regretter. L’écriture est fluide, agréable, on se prend rapidement d’amitié pour ces personnages hors du commun. Le lecteur suit Népomucène avec délice, explorant le quartier de la morgue, les relations entre humains et immortels et les dangers de telles relations. Entre hypnose, chasse et amour, l’intrigue se tisse plus solidement que la toile de quelques araignées.

De prime abord, j’avoue avoir eu un peu « peur ». Vampires et loup-garous se côtoient ici, et j’avais peur des invariables clichés d’un genre éculé. Heureusement, Cécile Duquenne évite habillement les écueils, les retournant à son avantage et les modelant selon son envie. L’utilisation de la première personne ne laisse pas le lecteur passif dans sa lecture, et celui-ci tremblera en même temps que Népomucène.

Un petit point négatif vient cependant obscurcir ce beau tableau. Rien de bien méchant, cela dit. En fait, la naïveté de Népomucène face à plusieurs éléments d’intrigues (que je ne révélerais pas ici pour éviter de spoiler les futurs lecteurs) est légèrement dérangeante. Sans doute parce que, pour certains points, le lecteur n’a plus réellement la surprise de la découverte. Loin d’être rédhibitoire, ce point mérite tout de même d’être évoqué.

Pour conclure, Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue est un roman agréable, à la lecture fluide et où l’on se plonge avec délice. Rien de mieux pour donner envie de lire le second tome, ou de l’attendre plus ou moins patiemment, puisqu’il est en fin de correction, à l’heure où j’écris ces lignes par son auteur.

Points forts :

  • Tordre le cou aux clichés sur les vampires et autres créatures de la nuit
  • Les personnages, hauts en couleurs et attachant
  • Une intrigue policière dans le monde de la nuit

Points faibles :

  • Certains éléments de l’intrigue sont trop évidents et entachent le suspense global

Extrait :

Un extrait est disponible sur le site des éditions Voy’el

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s