Lecture : ces romans lus en 2013 qui m’ont marqué

Bonne année 2014 ! (Crédit : Bénédicte Coudière)

Bonne année 2014 ! (Crédit : Bénédicte Coudière)

Tout d’abord, je vous souhaite une excellente année 2014 ! Puissent les mots vous guider, que ce soit dans les méandres de l’écriture ou les sentiers de la lecture.

Ensuite, le manque de temps n’aidant pas, il m’a été impossible de faire les chroniques de lecture que j’avais envisagées pour ce blog. Dommage, me direz-vous, surtout que je meurs d’envie de vous conseiller certaines de mes lectures ! Aucun problème : le billet va peut-être être long, mais je vais ici remédier à tout ça en vous brossant un éventail de mes meilleures lectures 2013 (et début 2014, pendant que j’y suis).  Ici, cependant, pas de classement, juste les meilleurs moments de voyages que j’ai envie de partager avec vous !

De l’autre côté du mur, Agnès Marot – éditions du Chat Noir

De l'autre côté du mur, Agnès Marot - éditions du Chat Noir

De l’autre côté du mur, Agnès Marot – éditions du Chat Noir

Résumé : Pour Sibel qui se consacre entièrement à la danse, le quotidien est un perpétuel ballet. Pourtant, tout bascule le jour où son lien à l’Art est coupé : on l’isole de ses sœurs, on lui refuse l’existence qu’elle aime tant dans cette communauté composée exclusivement de femmes. En tâtonnant pour retrouver tout ce qu’elle a perdu, elle entend des rumeurs, découvre des secrets propres à bouleverser sa conception du monde.
Mais alors, si la vie n’est qu’un immense théâtre, pour qui Sibel danse-t-elle ? Et surtout, que se trame-t-il en coulisse ?
Peut-être cet étranger au sourire narquois qui se définit comme un « homme » et ne lui parle que de Science pourra-t-il lui apporter des réponses. L’aidera-t-il à franchir l’enceinte qui délimite l’univers qu’elle a toujours connu ?
Découvrez le mystère qui se cache là-bas, de l’autre côté du mur…

Avis : Un roman magnifique qui se dévore sans se lâcher. Pas un temps mort, pas une seconde de répit pour la pauvre Sibel qui se construit petit à petit sous les yeux du lecteur. Sans doute le roman d’Agnès Marot est-il l’un de ceux qui m’ont le plus marqué ces derniers mois : parce que j’ai été incapable de le lâcher (sauf pour dormir, ne voulant rien perdre de la saveur des mots de l’auteure), parce que j’ai été littéralement transporté dans un monde qui, par son principe, me touche énormément. La proximité entre Art et Science et pourtant la différence de mondes me semble à la fois familière et étrangère. La découverte est totale et on aimerait en savoir plus encore. Du côté de l’écriture, le tout est aérien, léger, les descriptions des Arts sont à la fois belle et poétique, suggérant plus que montrant, le tout avec une efficacité redoutable.

En somme, un roman à lire. Parce que le moment de lecture est magique et qu’on aimerait le prolonger encore et encore.

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Des fleurs pour Algernon, daniel Keyes

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Résumé : Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie. C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser.

Avis : Poignant. Sans doute est-ce le mot qui résume le mieux cette lecture. Laborieuse au début, du fait des choix de narration (il s’agit du journal de Charlie Gordon, donc d’un analphabète dont les capacités s’éveillent peu à peu), la lecture devient de plus en plus passionnante. Le lecteur suit l’évolution de Charlie, de sa naïveté enfantine à la terrible conscience de lui-même et de son état, jusqu’à l’apogée et la décadence qui ne manque pas d’achever l’ensemble. Je ne voudrais pas trop en dévoiler ici, mais disons simplement que le livre est terrible, dans l’éveil au monde et à la réalité des choses, dans les processus d’intelligence et de compréhension qui entrent en jeux et dans le dénouement de l’ensemble, inéluctable et terrible. J’ai rarement été autant touché par un livre, mais celui-ci m’a fait l’effet d’une petite bombe, de ces pépites qu’on découvre plus ou moins par hasard et dont on en fait rapidement une référence.

Mon donjon, mon dragon, Lilian Peschet – Walrus Book

Mon donjon, mon dragon, Lilian Peschet

Mon donjon, mon dragon, Lilian Peschet

Résumé : Bram est le modèle même du geek parfait : une carrière professionnelle vouée au développement de sites web pour clients pénibles, une vie sociale principalement consacrée aux jeux de rôles, aux jeux vidéo et à la lecture de romans de science-fiction ou de fantasy, et une vie sexuelle… proche du néant. Pourtant, un grain de sable va venir perturber cette mécanique bien huilée. Ce grain de sable s?appelle Aurore, une jeune fille apparemment bien sous tout rapport et qui débarque en tant que stagiaire dans l’entreprise de Bram. Aurore va bouleverser sa vie… mais pas forcément dans la direction souhaitée.

Avis : Autant le dire tout de suite (la couverture et le titre l’annoncent déjà) : il s’agit d’un livre de geek pour les geeks (statut que j’assume pleinement, soit dit en passant). Les références sont nombreuses et bien senties, l’histoire est rocambolesque à souhait et l’ensemble est un moment de lecture fort agréable. Le tout est très bien écrit, malgré quelques réflexions de politique de comptoir (ce qui ne m’a pas forcément dérangé). C’est vivant, ça se lit tout seul (avec un troll à ses côtés au cas où certains auraient la bonne idée de vous déranger en pleine lecture). Bref : c’est à lire !

En Adon je puise mes forces, Dominique Lemuri – Walrus Micro

En Adon, je puise mes forces, Dominique Lemuri

En Adon, je puise mes forces, Dominique Lemuri

Résumé : Elthya est une prêtresse phénicienne qui pleure son roi défunt. Mais alors qu’elle récite ses oraisons, un vent étrange se met à souffler sur le tombeau. Pendant ce temps, Vjlir se lance à la poursuite d’un redoutable criminel qui vient d’échapper à sa vigilance et à celle de ses gardiens. Le fugitif, Majjaar, a volé une capsule de sauvetage du vaisseau qui les transportaient tous vers le bagne de Mamm et a dirigé ses propulseurs vers une petite planète. Quel rapport entre les deux ? Et bien Elthya s’apprête à faire une incroyable rencontre.

Avis : Alors, contrairement au titre de l’article, non, ce n’est pas un roman mais une nouvelle. Est-ce vraiment grave ? Je ne pense pas. Parce que En Adon je puise mes forces reste un très bon texte, une histoire passionnante où la science-fiction rejoint l’Antiquité avec brio. L’auteur nous transporte en Phénicie Antique aussi bien que sur un vaisseau spatial, explorant les liens entre les hommes, la spiritualité et les rencontres du troisième type. L’histoire est belle, l’écriture fluide et envoûtante… On aime et on partage en somme !

Big Bang à Astrahal, Sébastien Marti – Walrus

Big Bang à Astrahal, Sébastien Marti

Big Bang à Astrahal, Sébastien Marti

Résumé : Depuis l’avènement de la lune écarlate, c’est le chaos au royaume d’Astrahal : la destination préférée des héros à la retraite est à feu et à sang depuis que MIRLAIN, un vieux sorcier frappé d’Alzheimer, s’est mis en tête d’ouvrir le multivers aux quatre vents. Le Roi OLDRACH et ses concitoyens se voient alors submergés du jour au lendemain par une cohorte de monstres rejetés par l’espace-temps.

OLDRACH remet alors la destinée du royaume entre les mains des cinq plus fines lames de sa garde rapprochée : cinq guerriers marqués au fer rouge du sceau de Perce-Nuages, la citadelle flottante, point de départ pour ce dangereux périple vers les montagnes de Garde-Faille et sa forteresse interdite, haut-lieu de maléfices piégé jusqu’à la dernière pierre depuis que MIRLAIN y a trouvé refuge. La mission s’annonce périlleuse pour les cinq prétendants au titre de sauveur du royaume d’Astrahal. De la forêt suspendue au désert de Rune-Sable, en passant par le coupe-gorge de la cité de Gouffre-Argent et par le redoutable dédale de Source-Pierre, le danger sera partout présent.

Avis : Un livre dont vous êtes le héros !! Retour en enfance garantie pour toute une génération de lecteur, revue à la sauce ebook qui ajoute quand même un plus à la lecture. Plus moyen de tricher (snif !), le lecteur est littéralement embarqué dans l’histoire. Niveau immersion, c’est quand même le top du top. Niveau histoire, on se retrouve ici face à une intrigue déjantée, dans un monde à la limite de l’absurde qui va bien. On rit, on frémit, on attend d’en découdre avec ce méchant sorcier et… réussira-t-on ? L’ensemble est bien mené, les choix multiples (à base parfois de questions sur l’univers) sont bien exploités et une excellente idée pour explorer ce monde nouveau en profondeur. Seule petite déception, sans doute sur le grand n’importe quoi que ça devient par instant sur la fin, mais qui reste dans la lignée délicieusement absurde du début. Une bonne lecture donc !

Les autres lectures

Bien entendu, je n’ai pas lu que ça. Et j’ai encore une PAL assez conséquente. J’ai notamment dévoré Les Chroniques du Soupir, de Mathieu Gaborit ; les Maxime Chattam (la deuxième trilogie d’Autre-Monde, la Conjuration Primitive, la suite de Léviatemps) ; l’excellent Prince Ecorché de Mark Lawrence chez Bragelonne (la suite est dans ma PAL) ; et quelques Serge Brussolo découverts au gré de pérégrinations dans les bibliothèques. Entre autres (parce que mettre la liste exhaustive risque d’être délicat et long).

La suite ? La Guerrière Fantôme de Syven. L’ouvrage me fait de l’oeil depuis un moment sans que j’arrive à prendre vraiment le temps de m’y plonger corps et bien.

En somme, je souhaite que 2014 soit encore une année riche en découverte littéraire comme l’a été 2013. Et je vous le souhaite aussi !

Bonne lecture !!

Publicités

Une réponse à “Lecture : ces romans lus en 2013 qui m’ont marqué

  1. Une très belle sélection ! J’ai eu un gros coup de coeur pour « De l’autre côté du mur ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s